Foyer pour Adultes Handicapés Mentaux.
FAS - FAHT - FASPHV

Depuis l'adresse:
15 rue du Kattenbachy
BP 20086 68800 THANN
Téléphone : 03.89.37.07.04
Fax : 03.89.37.58.05
Etablissement Saint Joseph
Directeur : Alain François
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
L'Établissement Saint Joseph de Thann est un Foyer pour personnes adultes handicapées mentales qui contribue à apporter une réponse aux besoins s’exprimant dans le Pays Thur - Doller et au-delà, au niveau départemental et régional.
Il assure aux personnes accueillies hébergement et entretien, accompagnement personnalisé et animation, suivi médical et psychothérapeuthique. L’établissement Saint Joseph se définit comme un lieu de vie, vie privée et vie collective pour les résidants, lieu de vie professionnelle pour le personnel permanent et pour les intervenants externes. Sa mission se fonde sur les valeurs sociales chrétiennes énoncées par le Groupe Saint Sauveur.

Foyer pour personnes adultes handicapées mentales
Nombre de place en Foyer d'accueil Spécialisé pour handicapés adultes non travailleurs (FAS) : 74
Nombre de places en Foyer d'Accueil pour travailleurs handicapés (FAHT) : 10
Nombre de places en Foyer d'Accueil Spécialisé pour personnes handicapées vieillissantes (FASPHV) : 11

Chiffre d'affaires : 4443 K€
Effectif : 78 ETP
Convention collective: CCN 66

Toute demande d'inscription peut être faite en ligne sur le site Viatrajectoire

La naissance de l’Etablissement St Joseph de THANN est contemporaine de la Fondation de la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur vers 1850. Cette communauté religieuse est guidée par une mission de « service au plus pauvre » qui s’inscrit dans les œuvres sociales de charité chrétienne.
Par décret impérial, daté du 6 novembre 1854, la Congrégation reçoit un agrément d’utilité publique pour toutes ses œuvres. Les Sœurs accueillent à Thann des enfants orphelins. L’orphelinat Saint Joseph – comme l’appellent souvent encore aujourd’hui les habitants de la région – est installé au Château de Marsilly, acheté et restauré par le curé de la paroisse.
De 12 orphelins, au départ, l’effectif d’enfants accueillis atteint 200 en 1901.

Après la seconde guerre mondiale, les services sociaux de l’Etat interviennent et accordent à l’établissement des subventions sous forme de prix de journée. Les « orphelins » deviennent des « enfants de l’Assistance » et sont rejoints par des « enfants et jeunes cas sociaux » en difficulté dans leur milieu familial.

De 1970 à 1985 l’effectif des enfants et des jeunes passe de 220 à 80, l’effectif du personnel diminue proportionnellement.
Cette nouvelle situation sociale conduit la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur à confier la gestion de l’établissement à l’Association de l’Abbaye de Marbach en 1984. Elle poursuit la réflexion engagées depuis 1976 sur le devenir de la structure. Cette étude aboutit à la création d’un Foyer pour Adultes Handicapés Graves en novembre 1986, puis d’un Foyer pour Adultes Travailleurs Handicapés en 1988.

En 1997, une autre association, AGATHEA, reprend la gestion, suivie en 1999 par l’Association Fédération Saint Sauveur qui deviendra le Groupe Saint Sauveur en 2008.

L'admission :
L’admission est prononcée par le Directeur après présentation de la personne auprès de la commission d’admission de l’établissement.
Le candidat devra être bénéficiaire d’une notification de placement établie par les services de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

L'encadrement :
Il est assuré par une équipe pluridisciplinaire.
Tous les professionnels concourent à l’accompagnement des résidants à travers leurs interventions dans leur discipline respective.
Aides médico psychologique, moniteurs éducateurs, éducateurs spécialisés, animateurs, maîtresses de maison assurent la prise en compte des personnes au quotidien et dans leurs activités.
De la restauration à l’entretien, de l’administration au service médical et psychothérapeutique et à la direction, chacun dans sa fonction a pour mission première l’attention à la personne.

 

La vie de groupe au FAS :
Au FAS, le groupe est un appartement où habitent 10 résidants, en chambre individuelle ou à deux lits, accompagnés par une équipe de professionnels. C’est le lieu du quotidien où chacun doit pouvoir se sentir chez soi, dans le respect mutuel.

 

La vie au FATH (Foyer) et FASPHV
Au Foyer et en FASPHV, les résidants travailleurs handicapés habitent en chambres individuelles accompagnés par une équipe d’animateurs.

 

Les activités :
De nombreuses activités sont organisées dans des ateliers ou au sein des groupes à destination des résidants en vue de favoriser leur épanouissement et valoriser leurs potentialités : activités manuelles, d’expression, physiques, de détente alternent avec les sorties, promenades participation aux animations de la cité, en tenant compte de la personne dans ses souhaits et ses possibilités, selon le Projet d’Etablissement et le Projet d’Accompagnement Individualisé.

 

La mission de l’établissement St Joseph consiste à répondre aux besoins spécifiques de personnes adultes handicapées mentales en leur offrant un hébergement, un accompagnement et une animation dans un lieu de vie.

Cette mission se concrétise :

Pour les résidants du F.A.S. qui n’exercent pas d’activité professionnelle, par une organisation en groupes de vie, des activités d’animation, un suivi médical et psychothérapeutique.

les groupes de vie : chaque groupe vit dans un appartement conçu pour dix résidants. Trois groupes d’hommes, trois de femmes et  un  mixte composent le F.A.S.

L’encadrement et la réalisation des projets sont assurés par une équipe composée d’accompagnateurs (dits de groupe), d’un animateur (dit animateur de jour) et d’un agent de service (dite maîtresse de maison).

Les projets d’équipe sont centrés sur la personne, sa qualité de vie et sur la prise en compte des potentialités.

les activités d’animation ont pour objectif de permettre l’expression et la créativité dans des réalisations individuelles et collectives. Les animations proposées sont conduites par les animateurs de jour autour d’activités manuelles, d’expression, physiques, de détente et de bien-être : bricolage, poterie, bois, cuisine, jardinage, danse, chant, musique, théâtre, relaxation,  soins du corps  (coiffure, maquillage), jeux de société, de plein air, piscine, activités ludiques...
En outre, des activités ponctuelles complètent les animations : marches,  sorties, cinéma, expositions, manifestations diverses…

Le suivi médical et psychothérapeutique :

un psychiatre et un psychologue à temps partiel (une journée par semaine) assurent le suivi thérapeutique des personnes handicapées et travaillent avec les équipes. Les médecins généralistes et spécialistes sont consultés à leur cabinet ou en visite.

 

Pour les résidants du F.A.T.H., travailleurs handicapés exerçant une activité professionnelle à l’extérieur, par une unité de vie avec chambres individuelles:

Un groupe de vie de 15 personnes, hommes et femmes, compose le Foyer. L’encadrement et le suivi des projets individuels sont assurés par les accompagnateurs. Une maîtresse de maison est responsable de l’entretien.

Pour le suivi médical et psychothérapeutique, les médecins ou spécialistes sont consultés à leur cabinet.

Les résidants du Foyer disposent chacun d’une chambre individuelle. Les repas sont pris en commun mais une possibilité de se préparer le repas soi-même existe dans le cadre d’un projet encouragé et suivi par l’équipe. Les résidants sont d’abord des travailleurs et considérés comme tels avec leurs droits et obligations. Le Foyer est leur domicile et leur lieu de vie.

L’accompagnement qui leur est proposé prend en compte cette dimension et consiste en une attitude d’écoute, de conseil et d’aide selon les demandes et besoins des personnes. Le respect de chacun est la règle d’or dans les relations entre les personnes, résidants et salariés.

Pour les résidants du FASPHV, personnes du FAS et du Fath de 60 ans et plus.

11 résidants vivent dans un groupe de vie composé d’hommes et de femmes.

Chaque chambre dispose d’une salle de  bain individuelle. Une baignoire médicalisée reste à la disposition des résidants. Une chambre permet de répondre ponctuellement à un besoin pour un accueil temporaire.

Les accompagnateurs veillent à maintenir le plus longtemps possible l’autonomie de déplacement,  les acquis antérieurs et stimulent chaque personne pour une participation à la vie de la communauté afin d’éviter repli et isolement.

Deux maitresses de maisons sont responsables de l’entretien de ce lieu de vie.
Les résidants du FASPHV ont besoin d’un rythme de vie plus calme, d’un suivi médical plus soutenu voire plus important et d’activités adaptées  à leur fatigabilité.

Une animatrice de jour organise des ateliers de  loisirs et de détente. L’animation s’inscrit dans le contexte de celle qui est proposée plus généralement au sein de l’établissement pour tous les résidants. Le contenu s’efforce d’éveiller l’intérêt à l’expression et à la communication sous toutes ses formes.

 

      

 

Chercher le sens de son activité, dans la signification la plus quotidienne, la plus pratique permet de découvrir l’existence d’un bien commun, de faire ressortir les liens mutuels entre les résidents et les professionnels, entre ces personnes et l’institution, entre cette institution et son environnement, et disposer de clés de lecture pour évaluer les situations et les gérer. Des valeurs communes à partager… des conceptions à mettre en œuvre.

Les résidants :

Le résidant est considéré en tant que personne unique et singulière, porteur d’un handicap avec des degrés de dépendance variés. Il est assuré de trouver à l’Etablissement Saint Joseph un accompagnement adapté et personnalisé qui prend en compte son handicap.
Cette personne adulte s’inscrit dans une histoire personnelle, une famille, un réseau social, et dans l’histoire de l’établissement Saint Joseph.
Une personne dont les besoins relatifs à sa santé, sa vie affective et sexuelle, sa vie sociale, professionnelle et spirituelle sont identifiés :

  • Intimité, sécurité, confort
  • Lien social, convivialité,
  • Activité ou travail, ouverture et loisirs
  • Autonomie, aide et soins
  • Valorisation, reconnaissance, encouragement
  • Repérage des limites et contraintes

Une personne qui a des ressources :

  • Un désir de bonheur dans un projet de vie
  • Des capacités existantes et potentielles à découvrir et à re-découvrir
  • Un droit d’expression par la parole et les gestes, notamment les gestes affectifs, pour communiquer ses demandes, sa satisfaction, sa joie, sa souffrance...

Les résidants sont appelés à vivre ensemble dans un groupe de vie et une institution, dans le respect des droits individuels et des obligations de toute vie collective.
Pour satisfaire les besoins et les attentes personnelles des résidants une recherche permanente est en place pour trouver des réponses adaptées, personnalisées, cohérentes, évolutives dans une démarche professionnelle.

Les professionnels :

Etre présent aux hommes, servir la personne c’est ouvrir des routes et des sentiers Les différents professionnels de l’Etablissement St Joseph ont pour mission d’assurer un service spécifique centré sur les résidants, en cohérence avec la mission de l’établissement . Chacun, dans sa fonction, s’engage à :

Garantir le respect des droits individuels et des règles de vie collective, garantir la protection et la sécurité des résidants

Chercher et mettre en œuvre les actions et les moyens qui permettent d’assurer le bien-être des résidants

Contribuer à la gestion des projets individuels des résidants en lien avec les familles et les tuteurs, avec mise en place d’un projet d’accompagnement individualisé, et veiller à la qualité du « vivre ensemble » : le personnel d’accompagnement et d’animation en est spécifiquement garant.

Le processus d’accompagnement et d’animation
vise à favoriser la structuration du sujet, l’optimisation de ses ressources. Il tient compte des besoins individuels, des ressources et contraintes de la vie collective et institutionnelle et mobilise les capacités à :

  • être attentif aux attentes et besoins de la personne ( besoins physiques, affectifs, sociaux et spirituels ), et à l’intégration des limites
  • communiquer : observation, écoute, partage d’informations, échanges, parler et faire émerger la parole
  • aider, valoriser,
  • veiller sur, contrôler, évaluer

    Développer le professionnalisme dans le métier exercé :
  • interroger sa motivation et son sens du travail en équipe, son implication dans la vie et l’activité institutionnelle
  • Exercer sa responsabilité dans la mission confiée : répondre de ses choix et de ses actes, tirer parti des échecs comme des réussites
  • Actualiser ses connaissances et ses méthodes de travail, participer à des formations
  • Développer sa capacité à gérer des projets : Apprendre à anticiper Remettre en question sa pratique, interroger la routine, exercer un esprit critique constructif Faire des choix, parfois prendre et gérer des risques, en assumer les effets Introduire et gérer les changements rendus nécessaires pour une qualité de service

    L’acquisition de certaines qualités et attitudes est requise :
  • Capacités relationnelles interindividuelles et constructrices de lien social en interne et avec les partenaires extérieurs
  • Esprit d’ouverture et respect de l’altérité
  • Discrétion et confidentialité
  • Réalisme et créativité

·  Connaissance et reconnaissance du travail de l’autre dans l’équipe, dans les services, dans l’établissement.

L'établissement :
Un métier…une tradition liée aux fondateurs…un héritage culturel et spirituel…des défis relevés en commun

L’établissement Saint Joseph se définit comme un lieu de vie, vie privée et vie collective pour les résidants, lieu de vie professionnelle pour le personnel permanent et pour les intervenants externes. Sa mission se fonde sur les valeurs sociales énoncées par le Groupe Saint Sauveur dans son projet associatif. Il vise à être :

  • Un lieu d’épanouissement pour les résidents, hommes et femmes
  • Un lieu accueillant, sécurisant, à la fois paisible et animé, un lieu de convivialité
  • Un lieu ouvert sur son environnement : la cité, la nature
  • Une institution située dans un réseau de partenariats notamment avec les familles et les tuteurs
  • Une véritable entreprise sociale ancrée dans les réalités socio-économiques locales, gestionnaire de fonds publics, participant à la mise en œuvre d’actions de solidarité
  • Une institution capable d’adaptation et d’évolution

Il veut offrir un cadre de vie dont les conditions matérielles favorisent une qualité de vie : chambres personnalisées, lieux de vie communs, espaces de rencontres et de circulation, espaces verts.

Dans la perspective d’une approche « qualité », les valeurs partagées s’incarnent dans les attitudes stratégiques et sociales, les comportements personnels et collectifs, le pilotage des projets, les procédures.

Le financement :
Le financement de l’ Etablissement est assuré par un prix de journée fixé par arrêté et versé par le Conseil Général, autorité de tutelle et de tarification.
Chaque personne handicapée participe aux frais d’hébergement par le reversement d’une partie de ses ressources au Département.
Outre le Conseil Général, l’Etablissement développe des relations avec des instances et des partenaires dans le domaine des personnes accueillies, notamment :

  • La commission technique d’orientation et de reclassement professionnel (COTOREP), au sein de la Maison départementale des personnes handicapées.
  • L’Association des Parents et Amis de l’Etablissement Saint Joseph
  • Les familles et tuteurs des résidents.
  • L’Association Tutélaire d’Alsace (ATA),
  • l’Association des Foyers de Vie d’Alsace





Conformément aux lois Informatique et Liberté en vigueur sur le droit à l'image, si vous apparaissez sur une photo et que vous ne souhaitez pas être identifiable, vous pouvez nous contacter par mail ou par courrier afin de nous signaler la ou les photos en question. Nous prendrons la décision, soit de la retirer de la galerie, soit la retoucher pour masquer un visage. Merci de bien préciser la photo en question, et, le cas échéant, votre position sur la photo.

Novembre 2012 : Les résidants en compagnie de Saint Nicolas...


Octobre 2012 : Les résidants fêtent Halloween...


Février 2012 : Carnaval...



Janvier 2012 : Sortie au parc de Wesserling...


Novembre 2010 : Après-midi récréative et jeux de piste...

Flash info

Les anniversaires de septembre et octobre

Les anniversaires de septembre et octobreJeudi 26 septembre,la maison de retraite Notre-Dame a fêté les anniversaires des résidents nés en septembre et octobre.

 

Lire la suite...