Institut Médico-Educatif
IME (IMP - IMPro) - SESSAD
Depuis l'adresse:
16, rue de la Commanderie
68500 GUEBWILLER
Téléphone : 03.89.76.96.01
Fax : 03.89.74.16.32
Directrice : Elisabeth Morlot
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 
L’Institut Saint Joseph de Guebwiller accueille et prend en charge des jeunes jusqu'à l'âge de 20 ans, présentant un retard mental moyen ou léger, dans deux structures :
• IME (Institut Médico-Educatif) agréé pour 30 lits d'internat et 75 places de semi-internat.
• SESSAD (Service d'éducation Spéciale et de Soins à Domicile) agréé pour 20 places.

Chiffre d'affaires : 3267 K€
Effectif : 52 ETP
Convention collective: CCN 66

Toute demande d'inscription peut être faite en ligne sur le site Viatrajectoire

Fin du 16ème siècle : construction des bâtiments les plus anciens. La tour polygonale (1604) avec un escalier en vis est la seule partie conservée.

18ème siècle : le site est la demeure du Commandeur Provincial de l’Ordre des Chevaliers Teutoniques (qui a donné son nom à la rue de la Commanderie).

1852 : les sœurs du Très Saint Sauveur de Niederbronn fondent une maison d’accueil pour des jeunes filles travaillant dans le textile et pour soigner des malades.

1855 : la maison d’accueil devient un orphelinat (une rue adjacente au site portera son nom).

1872 : ouverture d’une école à l’intérieur de l’établissement.

De 1918 à 1936 : construction de 4 bâtiments. L’établissement accueille alors des enfants, garçons et filles, cas sociaux, de 1 à 14 ans.

De novembre 1939 à septembre 1945 : sous l’occupation allemande, 204 enfants avec le personnel furent évacués dans le GERS.

En 1945 : retour à GUEBWILLER et réouverture des classes avec la mise en place d’une formation professionnelle préparant au CAP de couture.

En 1951 : l’établissement reçoit l’agrément de l’Aide Sociale. L’orphelinat devient alors IMP (Institut Médico Pédagogique) et compte 4 groupes d’enfants, déficients intellectuels, de 6 à 14 ans.

De 1956 à 1962 : période de grands travaux. Création d’unités de vie de type familial (4 groupes de garçons et 2 groupes de filles). Obtention de l’agrément de la Sécurité Sociale en 1962. L’effectif varie entre 12 et 16 enfants par groupe.

1968 : création de 2 groupes d’adolescents de 14 à 16 ans. L’établissement compte alors 3 groupes de garçons et 3 groupes de filles (3 éducateurs par groupe) ainsi que 6 classes (enseignants avec CAP ou CAEI). (Scolarité jusqu’à 16 ans accordée en 67). Création de 3 ateliers de formation professionnelle IMPro dans les sous-sols : métallerie, menuiserie et cuisine.

1975 : création de nouveaux 2 ateliers, peinture et couture. Un personnel laïc a progressivement remplacé les religieuses. L’établissement devient alors un IME (IMP et IMPro).

1976 : la direction est confiée à un directeur laïc. Affirmation plus franche de la finalité de l’établissement : insertion sociale et professionnelle des jeunes accueillis.

1980 : restructuration de l’établissement. Obtention de nouveaux agréments. 85 lits et places en internat ou semi-internat, dont 8 lits en appartements dits de « post-cure » ou de réinsertion ; le semi-internat étant limité à 21 places maximum.

1992 : suite à l’évolution des prises en charge et des orientations ministérielles, obtention de nouveaux agréments. Capacité d’accueil portée de 85 à 95 places.

  • internat : 36 garçons et filles de 6 à 20 ans.
  • semi-internat : 55 garçons et filles de 6 à 20 ans.
  • appartement : 4 jeunes de 16 à 20 ans.
  • Création d’un 6ème atelier de formation préprofessionnelle : espaces verts.
  • Création d’un SESSAD pour l’accueil de 10 jeunes de 3 à 20 ans.

Juillet 2006 : régularisation de la répartition des sections internat et semi-internat de l’IME. Fermeture officielle des 4 places en appartement de réinsertion, faute d’activité.

A ce jour : la capacité d’accueil est de 105 places (50 à l'IMP et 55 à l'IMPRO), réparties comme suit :

  • internat : 30
  • semi-internat : 75

pour enfants et adolescents de 6 à 20 ans présentant une déficience intellectuelle légère et moyenne, avec ou sans troubles associés (comportement, personnalité, troubles psychiques, etc…).

Décembre 2008 : extension du SESSAD de 10 à 20 places.

2013 : fermeture de l'internat le week-end.

2014-2015 : réflexion sur le nouveau projet d'établissement avec son corrollaire d'une rénovation complète des locaux.

Flash info

Les anniversaires de septembre et octobre

Les anniversaires de septembre et octobreJeudi 26 septembre,la maison de retraite Notre-Dame a fêté les anniversaires des résidents nés en septembre et octobre.

 

Lire la suite...