Hier à Aujourd'hui...

Depuis sa création en 1849, la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur a fondé en France et en particulier en Alsace des établissements qui assurent un service aux besoins des populations dans les domaines sanitaire, médico-social et social selon les valeurs de service, d'accueil, de souci de l'homme malade, pauvre ou démuni, de respect de chaque personne... valeurs constamment promues.

A la fin des années 80, face aux nécessités du moment et afin de pouvoir poursuivre son service avec l'aide de nombreux laïcs, la Congrégation a décidé de transmettre ses écoles d'infirmières, d'assistantes sociales, d'éducateurs de jeunes enfants... à des instituts de formations publics ou conventionnés. Ses centres de soins infirmiers ont été repris par des structures impliquées dans le champ du soins à domicile (Ex : l'ASAME à Mulhouse). Enfin, elle a créé des Associations de Gestion pour ses établissements :

 

  • la Clinique Saint Sauveur de Mulhouse
  • la Clinique Sainte Odile de Strasbourg
  • la Maison Notre Dame d’Oberbronn
  • la Maison Saint Joseph de Niederbronn et son centre de soins infirmiers
  • la Clinique de Gérontologie Saint Damien de Mulhouse
  • le Foyer Notre Dame de Mulhouse
  • la Résidence Henri Jungck de Moosch
 
  • la Maison de Convalescence Sainte Jeanne d’Arc de Ribeauvillé
  • la Maison d’Enfants Saint Joseph de Mulhouse-Dornach
  • l’Institut Saint Joseph de Guebwiller
  • l’Etablissement Saint Joseph de Thann
  • la Résidence Pays’Age de Mulhouse
  • la Maison Sainte Anne d'Heimsbrunn

  • Sans lien entre elles, chaque association gère l’établissement (ou les établissements) qui relève de sa responsabilité. Au milieu des années 90, il est ressenti le besoin de créer une structure pour coordonner l'ensemble des oeuvres. C'est sur cette base que se dessine le projet d'une association unique de gestion (loi de 1908) qui voit sa concrétisation le 23 avril 1999.

    Pour des raisons économiques, la maison Sainte Anne d'Heimsbrunn est cédée en 2003 à un groupe de maisons de retraite privées.

    Afin de créer un pôle sanitaire cohérent sur la clinique Sainte Odile de Strasbourg, les activités de convalescence de la maison Sainte Jeanne d'Arc de Ribeauvillé y sont transférées en 2005.

    En 2006, le Groupe initie la reconstruction de la clinique Saint Damien de Mulhouse en y intégrant le transfert du Foyer Notre Dame, pour y créer un grand pôle de gérontologie (227 lits) qui sera capable de prendre en charge la perte d'autonomie à tous les stades (résidence Senior, EHPAD, Unités Alzheimer, USLD, SSR). Ce projet sera opérationnel en mai 2015.

     
    En septembre 2010, le Groupe Saint Sauveur décide, en accord avec la Congrégation, de se retirer du secteur sanitaire de court séjour et de recentrer ses activités sur le secteur social et médico-social plus en adéquation avec l’esprit originel des fondatrices. Il cède la Clinique Saint Sauveur de Mulhouse au 1er janvier 2011 et la Clinique Sainte Odile de Strasbourg au 1er août 2011.

    A ce jour, le Groupe Saint Sauveur compte quinze établissements représentant 460 lits sanitaires et médico-sociaux et 300 places d'accueil pour enfants et adultes handicapés sur six sites géographiques et regroupés en quatre pôles (Santé, Enfance, Handicap & Senior). Ils totalisent près de 600 salariés. Le chiffre d’affaires global s’élève à environ 34 Millions d'€ (Décembre 2014).

    Par ses établissements et la diversité de leurs activités, le Groupe Saint Sauveur est présent à l'homme aux différents âges et situations de sa vie en référence aux valeurs de la congrégation.


     

    La congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur
    Soeurs du Très Saint Sauveur

    La Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur fut fondée le 28 août 1849 à Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin) par Elisabeth Eppinger, jeune femme native de cette petite ville.
    Très vite, des Communautés se développèrent en Alsace et en France ainsi qu'en Allemagne (Bade-Hesse, Palatinat, Bavière), en Belgique et Hollande. Plus tard, des postes de mission s'établirent au Cameroun, en Angola, en Afrique du Nord...Ces dernières années ont vu s'implanter des communautés importantes en Inde et en Amérique du Sud.
    Soeur Elisabeth EppingerLa Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur prend en charge les soins des malades à domicile, en établissement, les soins des personnes âgées, l'hébergement des enfants en difficulté.
    Un des axes principaux de la Congrégation est la dimension humaine dans la mesure où elle se veut à l'écoute de tous.



    En France
    En Allemagne
    En Belgique
    Au Pays-Bas
    Au Portugal
    En Angola
    Au Cameroun
    En Inde
    En Bolivie




    Congréfation des soeurs du Très Saint Sauveur
    Après avoir été le château d'Oberbronn pendant près de quatre siècles, la Congrégation des Sœurs du Très Saint-Sauveur acquiert les bâtiments en 1857 et les aménage en couvent vers le milieu du XIX° siècle.
     
    Des aménagements et des constructions successives ont donnés à cette propriété son visage d'aujourd'hui : Lieu de vie, de formation, de ressourcement, lieu où des sœurs vivent l'étape de la vieillesse ou de la maladie, toujours lieu d'accueil. Pour en savoir plus sur la congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur, vous pouvez vous rendre sur leur site internet : http://cstss.org


    Flash info

    Les anniversaires de Juillet et Août

     

    Les anniversaires de Juillet et Août Mercredi 30 août, la maison de retraite Notre-Dame d'Oberbronn a fêté les anniversaires de ses résidents nés en juillet et août.

     

    Lire la suite...